Accueil du site > Outils de présentation & de communication > Outils de communication > Lettre d’informations > EN QUESTION > [En question] Faut-il corriger toutes les fautes d’orthographe (...)

[En question] Faut-il corriger toutes les fautes d’orthographe ?

Ça a vraiment bien commencé la journée à l’école aujourd’hui. La maîtresse m’a fait un super bonjour avec son grand sourire quand je suis entré dans la cour.

Et puis, et surtout, les autres ont bien voulu que je joue avec eux ; c’est la première fois depuis que je suis dans cette école. Il y en a même qui m’ont fait des passes. Et en plus il y a du soleil ce matin.

Alors après la récré j’ai vite fini mes opérations, enfin presque toutes parce qu’il y en avait des très dures et alors comme il me restait un peu de temps, j’ai pris mon agenda coop.

Ça aussi c’est la première fois. Avant je ne savais pas quoi écrire et puis je n’avais même pas envie. Et puis la maîtresse m’a souri.

C’était peut-être pour les opérations ou peut-être pour l’agenda, pour ma première fois, je ne sais pas mais c’était juste bien. Alors j’ai écrit dans mon agenda coop, j’ai écrit trois mots.

Quand on est revenu après la cantine, mon agenda était ouvert sur ma table. Pourtant je l’avais rangé, j’en suis sûr. Et puis il y avait plein de rouge sur mes mots. Sur les deux premiers il n’y avait rien, en fait j’avais copié « je suis » sur l’affiche qui est sur le mur, mais le dernier, lui, il était tout barré avec, écrit en travers, « 4 fautes dans un seul mot, quelle honte, tu le copieras 100 fois et tu feras signer à tes parents ».

Pourtant la maîtresse avait dit : « l’agenda c’est votre jardin secret, vous y écrirez vos émotions, vos joies, vos tristesses, ce qui vous plaît, ce que vous voulez ».

Alors après les opérations comme il me restait un peu de temps et que la maîtresse me souriait, j’avais écrit « je suis ere ». Je ne savais pas moi que pour dire qu’on est heureux il fallait écrire quatre lettres qui ne servent à rien. Je ne savais pas que e s’écrit e, mais aussi eu, et oeu, et aussi ö, et même on, si, si, c’est dans monsieur ! Je ne savais pas non plus que la lettre h il faut l’écrire mais surtout ne pas la prononcer sauf des fois en faisant un bruit comme quand on avale la soupe. Mais il ne faut pas se tromper, le h est muet si le nom est d’origine latine ou grecque et aspiré si le nom est d’origine anglaise ou germanique. Moi je ne sais pas d’où il vient mon mot, je ne sais pas si les grecs sont plus heureux que les anglais. Je croyais que heureux était un mot valable pour tous les pays de la terre. Quant au x à la fin des mots je ne savais pas non plus que c’étaient les moines du moyen-âge qui l’avaient décidé au détriment de l’usage d’alors, comme une sorte de faute d’orthographe qui était devenue la loi et que des fois il faut le mettre et d’autre fois surtout pas ! Moi je savais juste que ce matin-là j’avais confié mon bonheur à mon agenda et que mon bonheur, maintenant, il ne valait plus grand-chose ! Pourtant je croyais n’écrire que pour moi, comme elle avait dit la maîtresse puisque ni elle, ni mes parents ne devaient savoir ce que j’écrivais. Je pouvais même garder mon agenda bien au chaud, pour moi, dans mon casier. Ce n’était pas bien grave puisque c’était juste pour moi ! Maintenant je n’y crois plus, la maîtresse l’a lu, elle m’a puni mon bonheur et je vais devoir le dire à mes parents. La prochaine fois je dirai que je suis triste, c’est un mot facile à écrire et la maîtresse sera contente.

Loïc, administrateur de l’OCCE des Côte d’Armor

Graphisme et ill. : R. Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0