Accueil du site > LES ACTIONS > Les actions départementales > CINE LECTURE > 7.QUE FAIRE APRES LA PROJECTION ? > La mise en écho

La mise en écho

activité : « La mise en écho »

Geneviève Arnaud, Conseillère pédagogique à la retraite, vous propose régulièrement une "mise en écho" pour les films programmés.

La « mise en écho » ou mise en correspondance avec le film (ou certains moments du film) peut s’effectuer autour de différents supports :

Couleurs, palettes, tableaux.... Extraits musicaux, paysages sonores...... Textes poétiques...

Cette activité se passe dans un temps distant du visionnement ( par exemple le lendemain ) et fait appel à la mémoire différée.

A l’école élémentaire : Autour de textes poétiques préalablement sélectionnés par l’enseignant, la « mise en écho » ou en correspondance sera effectuée par les élèves eux-mêmes dans une situation de lecture silencieuse ; si leur ressenti trouve là un écho, si des liens évocateurs sont établis avec des extraits ou passages du film. Ce sera éventuellement l’occasion d’un rappel chronologique pour situer cette lecture dans la linéarité du récit filmique et l’occasion de prendre conscience de la gestion du temps au cinéma ( par simple signalement sans entrer dans une explication technique qui serait ici hors de propos) . Le choix du texte par l’élève est recevable, il s’agit pour lui d’expliciter cette « mise en écho » dans une vision interprétative. _ La justification peut alors devenir expérience de débat argumentatif.

A l’école maternelle : La sélection raisonnée des textes a, au préalable, été effectuée par l’enseignant. La présentation en est faite par l’adulte en lecture offerte ; cette mise en voix est importante pour aider à la suggestion et à l’évocation. A la suite de chaque lecture, les élèves, dans leur tour de parole, indiquent le moment du film , le passage, l’extrait...auquel ils associent leur « écho ». L’intérêt est alors la qualité du langage pour l’expression et l’évocation . Chacun explicite son « écho », chacun a droit à son point de vue. Il peut n’y avoir aucun écho, ni aucun ressenti, l’expression du jugement de goût ( j’aime, je n’aime pas, c’était trop ...c’était pas assez....) fait partie du point de vue. C’est l’amorce du débat interprétatif et si possible argumentatif ( essaye de dire pourquoi...)

Ensuite la gestion matérielle des textes choisis ou refusés appartient aux habitudes de la classe. La conservation, sous forme de rangement ou de collage, retrouvera le cahier , le classeur ou autre mémoire de trace écrite.

(Remarque:Si vous souhaitez utiliser autrement ces textes, libre à vous de proposer une autre activité.) N.B. Cette marche à suivre pour procéder à une « mise en écho »du film avec des lignes ou extraits poétiques est à conserver. A chaque programmation correspondra une nouvelle série de textes littéraires.

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0