Accueil du site > LES ACTIONS > Les actions départementales > CINE LECTURE > Initiation au cinéma d’animation > séance 4 la papier découpé

séance 4 la papier découpé

Séance 4 : le papier découpé

Comme le dessin animé, le papier découpé fait partie des techniques d’animation plane. Il s’agit de fabriquer et/ou d’assembler des morceaux de papier en tout genre (dessins, photographies, journaux, affiches) pour créer des personnages, des objets ou des décors. Les papiers sont disposés sur un plateau, sous une caméra fixe. On les déplace petit à petit, en photographiant chaque étape des mouvements.

La technique de l’animation de papiers découpés tire son origine dans le théâtre d’ombres. Cette filiation est d’autant plus perceptible que certains animateurs choisissent d’animer des silhouettes (papier découpé retro-éclairé). C’est le cas de l’Allemande Lotte Reiniger (Les Aventures du Prince Ahmed, 1928), dont on peut découvrir les créations dans le documentaire The Art of Lotte Reiniger (en anglais). Le réalisateur français Michel Ocelot (Kirikou) s’est inspiré de son travail pour son film Princes et Princesses. Entre les pionniers du genre, citons René Laloux (La Planète Sauvage) ou Youri Norstein (Le Conte des contes). Son court métrage Le Hérisson dans le brouillard permet d’avoir un aperçu de sa technique et de son style. Parmi les références cultes pour les adolescents, on peut mentionner l’épisode pilote de la série d’animation South Park de Trey Parker et Matt Stone, qui a été conçu avec du papier découpé.

Vous pouvez découvrir les coulisses d’un tournage en papiers découpés], avec l’exemple du film Les Perdrix, de Jean-Luc Gréco et Catherine Buffat (2009) : dessins préparatoires, découpage, prise de vues au banc-titre sous table de verre…

Le professeur Kouro a aussi choisi de nous faire découvrir un pan du cinéma d’animation en papier découpé dans une de ses célèbres leçons. Atelier « à vos papiers, découpez ! »

Matériel nécessaire :
- des ciseaux
- des papiers divers (dessins, photographies, journaux, affiches, papier peint...)
- pâte à fixer (attaches parisiennes, ficelle…)
- un appareil photo (avec un trépied)

On commence par inventer une histoire et à lister les éléments nécessaires. Puis on choisit les matériaux qui vont nous servir dans la conception des formes, des personnages, des accessoires et/ou du décor. Faîtes marcher votre folie créative ! On peut choisir de rendre son/ses personnage(s) articulable(s). Pour cela, il suffit de découper chaque partie du corps (tête, corps, bras, jambes…) et de les assembler. On peut les attacher ensemble grâce à la pâte à fixer, des attaches parisiennes, du fil… Tout dépend du rendu souhaité. Il suffit de poser les éléments sur une surface plane comme une plaque de verre ou de plexiglas par exemple, et de positionner la caméra ou appareil photo au dessus. Il est possible de se servir de la pâte adhésive pour fixer les éléments sur le support qui sert de fond. Cela évite que les morceaux de papier ne s’envolent trop facilement. Pour animer un personnage, on utilise l’image par image : on fait bouger certaines parties du corps, puis on prend une (ou deux) photos. On répète l’opération en modifiant légèrement sa position, et ainsi de suite.

On utilisera un logiciel d’animation pour observer le résultat (voir le document "logiciel de montage et de sonorisation").

Astuces

Il est possible d’utiliser des modèles de pantins à découper. Il existe de multiples exemples imprimables en ligne (taper par exemple « pantin à découper » dans un moteur de recherche). Il existe aussi du carton magnétique en magasin de loisirs et création, cela vous permet de travailler sur un support aimanté.

Si vous souhaitez créer votre film avec le matériel adéquat, vous pouvez également fabriquer un banc-titre. Sur le site du festival Les Nuits Magiques vous trouverez les plans de fabrication à télécharger.

La vidéo "Comment raconter une histoire en papier découpé ?" (extraite du DVD Laboitanim) propose quelques explications supplémentaires pour apprendre à animer sa marionnette de papier et à concevoir des décors. vidéo sur la cerise sur le marteau http://lacerisesurlemarteau.fr/boit...

Documents joints

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0