Accueil du site > LES ACTIONS > Les actions départementales > CINE LECTURE > Initiation au cinéma d’animation > séance 5 jouer avec les matières

séance 5 jouer avec les matières

Séance 5 : jouer avec les matières

En dehors des techniques traditionnelles telles que le dessin animé ou l’animation en volume, il existe d’autres manières de réaliser un film d’animation. En effet, certaines pratiques artistiques et cinématographiques consistent à jouer avec les matières et à les animer. Les plus populaires sont l’animation de sable et l’animation de peinture. Le sable ou les poudres animés

Le principe de l’animation de sable, ou de poudres, est de tracer les dessins directement dans la matière, généralement sur une table lumineuse, et directement sous la caméra. On peut choisir d’animer image par image ou bien de filmer son travail en temps réel, ce qui permet de découvrir le processus de création de l’artiste au fur et à mesure.

Pour vous donner une idée, vous pouvez voir le film Vasco de Sébastien Laudenbach (2010) ou Là où meurent les chiens de Svetlana Filippova (2011), tout deux entièrement animés en grains de sable. Comment fonctionne l’animation de sable ? L’animateur Julien Laval se propose de répondre à cette question dans les vidéos Animer du sable – conseils pratiques et Animer du sable – démonstration.

Atelier d’animation de sable

Matériel nécessaire :
- du sable, de la poudre ou des épices,
- pinceaux, cônes cartonnés,
- une surface plane.

Pour réaliser cet exercice, nous vous proposons de vous inspirer de l’atelier créatif présenté par le professeur Kouro dans sa leçon sur l’animation de sable.

Après avoir visionné les différentes pratiques utilisées par les peuples (Mélanésiens, Dogons, Touaregs, Navajos) pour dessiner avec le sable, le professeur Kouro vous propose de réaliser un mandala de sable tibétain. Cette pratique consiste à dessiner des motifs en sable à l’aide de ses mains ou d’ustensiles.

Pour filmer sa progression artistique, on utilise la technique de l’animation image par image : on prend chaque étape de la création en photo ; à chaque ajout de motifs, on prend à nouveau une photo. Lorsque les photographies sont montrées successivement et très rapidement, les dessins de sable s’animent et le mandala prend vie.

L’avantage de ces techniques d’animation qui permettent de jouer avec les textures, c’est qu’elles peuvent être combinées dans un même film. Ainsi, n’hésitez pas à faire preuve de créativité en mélangeant les matières et en jouant sur les variations de motifs et de couleurs. Si vous souhaitez créer votre film avec le matériel adéquat, vous pouvez également fabriquer une table lumineuse et/ou un banc titre. Sur le site du festival Les Nuits Magiques vous trouverez les plans de fabrication de l’un et de l’autre.

PDF - 93.9 ko
PDF - 90.6 ko

Les courts métrages ci-dessous réalisés lors d’ateliers de pratique artistique vous donneront un aperçu de ces techniques d’animation et des combinaisons possibles.

Voir en ligne : http://upopi.ciclic.fr/transmettre/...

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0