Accueil du site > Ateliers et thèmes pédagogiques > CONSEIL DE COOPERATIVE > Premier conseil de l’année site la classe plaisir

Premier conseil de l’année site la classe plaisir

Permier conseil de classe de l’année Par danicod dans De penser et décider le 7 Septembre 2015 site la classe plaisir C’est la rentrée ! Je suis content de ma classe, bien entendu. Qui ne serait pas content de retrouver ses chères « têtes blondes » ? Trêve de plaisanterie. Une fois le stress de la rentrée passée, on commence à sentir l’ambiance de la classe. On découvre de nouvelles têtes que les collègues nous ont présentées avec leurs mots. A nous de nous faire notre opinion. Les premiers jours sont plutôt un long fleuve tranquille, mais chacun de nous sait bien que cette semaine de rentrée n’est pas la réalité. Bref, cela fait déjà quatre jours que nous sommes ensemble, et le temps de notre conseil hebdomadaire arrive. Nous sommes vendredi, c’est le jour. A 14h00 donc, tout le monde s’installe. Les anciens - j’ai gardé 10 des élèves qui étaient en CM1 avec moi l’année dernière - aident les nouveaux (les 11 CM1 et un CM2 qui arrive dans l’école) à déplacer les tables, les chaises, et à s’installer correctement afin que tout les membres du conseil puissent se faire face. Le conseil démarre avec la lecture de l’ordre du jour. Je préside la séance car personne n’a encore de métiers dans la classe. Très rapidement, je suis stupéfait. Stupéfait car mes « anciens » prennent la parole, débattent, explicitent, comme ils ne l’ont jamais fait l’année dernière, alors que les CM1 sont quasiment tous (sauf la petite I., mais qui a déjà participé à des conseils de délégués dans l’école) amorphes et silencieux. Pourtant ce conseil est pour eux. A., qui était pourtant réfractaire à l’échange entre pairs détaille avec précisions le fonctionnement des ceintures de comportement. S. et J. prennent un grand plaisir à expliquer toutes les décisions prises en conseil l’année dernière, tout du moins celles qui les ont le plus marqués : la possibilité d’apporter une bouteille d’eau en classe, la journée de travail individuel, le fonctionnement de l’île déserte. M. exulte en expliquant comment la classe a décidé que pour le bien de tous, on ne pouvait pas prendre la fiche sur laquelle quelqu’un travaillait sans lui demander l’autorisation. Je suis subjugué par la capacité des grands à expliquer clairement le fonctionnement de la classe et je souris intérieurement quand je vois le plaisir qu’ils ont à sentir ce pouvoir qu’ils ont su appréhender et utiliser à bon escient. On explique aux CM1 comment ca marche, on détaille les métiers, on précise le fonctionnement de la classe… mais rien n’y fait. Ils discutent, sont dissipés… ne sont pas intéressés apparemment. Tout ceci me révolte, ma « séance » est gâchée, tout ça pour ça…. Les CM2 s’interrogent aussi, ce n’est pas normal, leurs camarades ne sont pas intéressés par ce conseil, cette possibilité de prendre leur destin un main ? Et puis, une petite voix se réveille en moi. Le temps. Il leur faut du temps. Pourquoi les CM2, habitués à la pratique du conseil s’en emparent si bien ? Est-ce la pratique quotidienne du « Quoi de neuf » ? Le choix de texte hebdomadaire et les questions et interrogations qui s’en suivent ? Notre heure de conseil tous les vendredis et les débats et décisions qui s’en suivent ? Il est sûr que pour ma part, le langage oral revêt une importance toute particulière et que je m’efforce de lui donner toute sa part dans la classe. Mais n’est-ce que la pratique de l’oral ? Je suis intiment persuadé que plus simplement, le fait de savoir que dans cette classe, dans ce lieu de vie, toutes les opinions, toutes les paroles ont le droit d’exister et sont jugées (à 99%) par le groupe car elles touchent la vie commune que nous menons durant toute une année scolaire est un facteur déterminant dans cette capacité à prendre la parole à bonne escient pour faire avancer l’ensemble. Un mélange de psychanalyse, de pratique du français ? Certes, mais également un partage de valeurs (celles de la République ?), et de principes que nous devons défendre et promouvoir. L’échange, le débat, la décision collective ! Faire entrer la vie dans la classe, laisser à chacun le droit de s’exprimer dans le respect de tous, pour le bien du groupe, pour que tout un chacun s’empare des outils et des institutions mis sa disposition, quelle belle aventure pour ces années à venir ! Je suis dorénavant plus qu’impatient de me retrouver le vendredi 2 septembre 2016 pour voir comment les CM1 débattront, expliciteront et décideront, quand ils auront vécu une année dans cet espace que je partage avec eux.

Voir en ligne : http://laclasseplaisir.eklablog.com...

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0