Accueil du site > LES ACTIONS > Les actions départementales > CINE LECTURE > 3.LES FILMS PROPOSES et LEUR EXPLOITATION PEDAGOGIQUE > LE CHEVAL VENU DE LA MER > 3 SEANCES POUR COMPRENDRE LE FILM

3 SEANCES POUR COMPRENDRE LE FILM

Comment approcher le film ?

Ce film demande un travail de clarification de l’histoire : les évènements sont nombreux et enchevêtrés. Il joue avec plusieurs registres narratifs entremêlant les séquences d’aventures, avec des séquences très réalistes et d’autres séquences au caractère onirique prononcé : ce style mixte allié à des points de vue variés à l’intérieur même des scènes ne facilite pas la compréhension de l’enchaînement des faits.

Une séquence approfondie de compréhension partagée

Je propose un travail en trois étapes : Etape 1 : Temps A : visionnement Temps B : explicitation orale détaillée des faits les plus importants du film tout de suite après l’avoir vu (question/réponse en collectif).

Ce travail peut se faire en groupe à partir de la question : « qu’est-ce qui arrive à … ? » Chaque groupe ayant à sa charge l’un des protagonistes suivants : Tir na nog, Ossie, Tito, Papa Reilly, le grand-père, le policier corrompu et doit reconstituer la succession des faits les plus marquants qui adviennent à un personnage donné.

L’ensemble du travail sera ensuite rapporté et écrit dans un tableau à plusieurs colonnes où seront mises en évidence les scènes communes. Temps C : Il est demandé aux enfants de formuler par écrit une question au sujet du film à laquelle il n’a pas encore été donné de réponse. Ces questions seront classées et traitées par l’instituteur : les questions dont la réponse est évidente feront l’objet d’une mise au point orale en début d’étape 2 en classe entière. Les questions plus larges seront regroupées par ressemblance afin de sélectionner une ou plusieurs problématiques qui seront traitées en étape 2.

Etape 2 : Temps A : la séance démarre en répondant oralement aux questions les plus évidentes. Les enfants répondant à leur camarade. Ce temps permettra de se remémorer les principaux éléments du film et les réponses sont consignées sur un écrit de synthèse (affiche du film dans la classe, cahier de production d’écrit…).

Temps B : Une (ou plusieurs) problématique est écrite au tableau. Elle est issue directement des questions posées par les enfants. Pour répondre à la question posée l’organisation pédagogique peut être adaptée aux habitudes de la classe. Il me semble qu’un moment de réflexion en binôme avec petit compte-rendu écrit peut fonctionner. Le temps se clôture autour d’une synthèse collective écrite qui détaille les différentes réponses apportées en veillant à ne pas affaiblir les nuances qui existent dans la formulation des différents enfants.

Voici quelques problématiques auxquelles j’ai pensées ou que j’ai relevées dans d’autres classes et reformulées : * COMBIEN y-a-t-il d’histoire dans ce film ? Lesquelles ? * De quel genre de film s’agit-il ? * Est-ce que le film raconte un conte ? * Combien y-a-t-il de parties dans ce film ? * Qu’est-ce que vous pensez de la relation entre Ossie et son père ? Temps C : Choisir une photographie du film qui peut illustrer le thème traité par les enfants.

Etape 3 : L’objectif de cette étape est de permettre aux enfants d’exprimer, de formuler et d’argumenter une opinion personnelle au sujet du film. La manière de conduire cette étape peut être très variée. Je propose les modalités suivantes :

Temps A : Par groupe, les enfants vont enregistrer avec un magnétophone leur réponse à la question : Quelle appréciation donnes-tu du film, explique pourquoi ou bien Peux-tu dire ton opinion personnelle à propos du film ? ou bien Que penses-tu du film ? Temps B : L’ensemble des réponses est écouté sans réaction orale immédiate en classe complète. Les enfants peuvent prendre des notes écrites pour réagir en fin d’écoute aux propos entendus. Temps C : On fait une synthèse collective des opinions en rangeant en deux colonnes plutôt favorables / plutôt défavorables les propositions d’avis données par les enfants. A la fin de la séance, chaque enfant peut écrire un texte en deux parties en puisant au tableau ses arguments.

Articles de cette rubrique

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0