Accueil du site > LES ACTIONS > Les actions départementales > CINE LECTURE > 3.LES FILMS PROPOSES et LEUR EXPLOITATION PEDAGOGIQUE > L’ENFANT LION

L’ENFANT LION

L E F R A N C E F fiche technique France - 1992 - 1h26 Réalisateur : Patrick Grandperret Scénario : Catherine K. Galode d’après Sirga la lionne de René Guillot Musique : Salif Keita Interprètes : Mathurin Sinze (Oulé) Sophie Véronique Toué-Tagbe (Léna) Salif Keita (Griot) Souleyman Koly (Moko Kaouro) Prix de la Jeunesse Cannes 93

JPEG - 390.6 ko

FICHE FILM

Résumé Hors du temps, dans une Afrique de légende, on attendait des jumeaux : deux petits d’homme, deux lionceaux. Les présages étaient faux et au foyer du grand chasseur Moko est arrivé un seul beau bébé : Oulé. Chez la lionne Oura, la jolie Sirga. Chacun des nouveaux-nés, privé d’une moitié de lui-même, s’inventera un jumeau idéal et magique pour une aventure pleine de réalisme et de féerie, de violence naturelle et de sérénité.

Critique Avec les souvenirs de son enfance et de ses lectures, Patrick Grandperret a réalisé un film qui réveille en nous cette part d’enfance et de rêve si prompte à répondre à la proposition d’une belle histoire. Car peut-on voir une Afrique si africaine, des guerriers si valeureux, des animaux sauvages si puissants et si familiers à la fois, des cavaliers si rapides et si cruels, un prince à l’âme si noire, ailleurs que dans les contes ou à travers les yeux d’un enfant ? La proximité étonnante des lions et des humains, la tonalité du conte, le dépaysement dans le temps et dans l’espace font de cette histoire un film attachant dont on admire la réalisation précise qui ne laisse pas transparaître les multiples difficultés

C’est le ton de L’Enfant lion : un mélange de réalisme et de féerie, de violence naturelle et de sérénité. Tour à tour furieuse et apaisée. I’Afrique est belle et mythique comme dans les contes. Oulé, le petit d’homme au port majestueux, vit en harmonie avec la terre et les animaux. Et quand on veut le séparer de son amie Léna, il fait se lever une tornade. Hommes ou animaux, les personnages de L’Enfant lion ne se déparent jamais d’une noblesse qui leur est naturelle.

Vous trouverez aussi plein de choses surle site du cinéma l’Horloge de Meximieux avec deux vidéos.

Dossier du distributeur TAMASA avec de très belles photos :

PDF - 1.5 Mo

Sitographie pour l’exploitation du film en classe :

Word - 40 ko

Portfolio

Documents joints

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0