Accueil du site > Présentation de l’association et de l’OCCE > compte-rendu de l’AG de fev 2016

compte-rendu de l’AG de fev 2016

compte-rendu de l’AG de fev 2016

Word - 334 ko

ACTIONS PÉDAGOGIQUES ET CULTURELLES

Ciné Lecture : 8 secteurs, soit 97 classes et 2189 élèves. 9 films : « Billy Elliot »(1 fois), « Les enfants du ciel » (2 fois), « Le Roi des masques » (2 fois), « L’enfant-lion » (1 fois), « Le cheval venu de la mer » (1 fois). « Monsieur Batignole » (1fois) « la prophétie des grenouilles » (2fois) « Kerity » (3fois) « Les Puissants » (2 fois) = Bonne année au niveau du nombre de films et des enfants participants. Malles « Loulou » et « Une vie de chat » en préparation.

Droits de l’enfant : L’action nationale a été lancée sur le thème : « Exprime-toi, tu as des droits ! » Etamine : 7 classes se sont inscrites en 2013 2014. En 2014/2015 : 27 classes participantes dont 10 comme auteurs et 17 comme comités de lecture.

Jardinage : Ecoles fleuries : un dossier envoyé aux DDEN. En juin, la visite d’une école s’est faite traditionnellement en collaboration avec les DDEN. Un album a été proposé pour l’action nationale, Vaux en Bugey. L’école s’est vu décerner un prix « Jeunes jardiniers » cette année encore. Nous regrettons cette année encore que beaucoup d’actions autour du jardinage, du fleurissement et de l’environnement en général se déroulent dans nos coopératives sans que nous en soyons informés. L’OCCE pourrait aider les écoles à la mise en valeur de leur travail.

Théâ : Pour la quatrième année, l’action Théâ a concerné 5 classes de l’Ain et 7 classes de la région. Cette année c’est l’AD de l’AIN qui a organisé les rencontres nationales sur deux jours les 11 et 12 juin 2015, l’AD de la Drôme ayant organisé les deux journées et demie précédentes. Les deux auteurs Dominique Paquet et Sylvain Levey ont pu rencontrer les élèves et assister à la mise en scène d’extraits de leurs textes. Selon le principe de l’action, les classes ont travaillé avec des comédiens ou danseurs professionnels (pour notre département Amanda Bouilloux et Philippe Arnoux).Tous se sont retrouvés pour la rencontre au Théâtre de Bourg-en-Bresse.

Il faut particulièrement remercier le Théâtre de Bourg qui a mis à disposition la grande salle de spectacle, gratuitement, pendant ces deux jours, ainsi qu’un technicien son et lumière. Les enfants ont ainsi pu donner le meilleur d’eux-mêmes dans une concentration et une qualité de travail remarquables. Tous les adultes ont été étonnés et enchantés de découvrir les trésors de créativité de chaque classe, de la maternelle aux élèves d’IME. Nos vifs remerciements vont à tous les bénévoles, enseignants, comédiens, Corinne Terrisse et Laetitia Escuder, toutes deux salariées de l’association, pour l’organisation et la logistique indispensables pour un tel événement. Ce fut une belle aventure qui parfois nous a donné quelques sueurs froides au cours de l’année.

Malles pédagogiques (48 prêts) : Commerce équitable, Gestion des déchets, environnement, Jardinage, Tous différents mais tellement semblables, Exposition « La Terre est ma couleur », Droits de l’enfant : malle C2, malle C3, Jeux coopératifs : Apprendre en jouant. Cette année, les malles ont été scindées deux ( jeux qui bougent et jeux de plateaux). Sécurité Routière C1-2 Kin Ball cycle 2 et Kin Ball cycle 3 Rallye maths 2 kamishibaïs Une malle « Violence et gestion des conflits » est en préparation.

Classe Citoy’Ain : toujours pas de demande. L’action ne semble toujours pas repérée. Nous devons la présenter autrement car elle correspond à une éducation civique ancrée sur la réalité du terrain.

Divers : Prêt de séries de livres pour des activités de lecture suivie, de défi-lecture, etc… (une dizaine de classes). Participation à la formation des directeurs d’écoles à l’ESPE : gestion de l’argent à l’école (aspects juridiques et pédagogiques), pédagogie coopérative et présentation rapide des actions et des ressources à disposition. Mme l’IEN adjointe à l’IA nous reconnaît comme partenaire pédagogique, et nous sommes conviés aux réunions de mise en place du PDF. Une convention de partenariat a été initiée en 2014 2015.

Nos propositions d’animations pédagogiques ont été retenues au PDF pour l’année 2014-2015 : 1. Les jeux coopératifs (3 heures) animation dédoublée 2. Structures et démarches pour prévenir et gérer les conflits et la violence (2 x 3 heures) – 3. Le conseil coopératif : une structure pour permettre aux élèves de construire leurs projets (3 heures) –. 4. Coopérer à l’école maternelle (3 heures) animation dédoublée 5. Théa : deux séances de 3 heures 6. Cour de récré : 3 heures et dédoublée car trop de participants 7. Formation des mandataires : 2x3 heures 8. Retkoop : deux séances 9. 1 accompagnement d’un projet coop en IME.

L’enseignante détachée a animé des formations pour UNICITE

Marie France Sangla, Corinne Terrisse et Véronique Bouilloux, enseignante à l’école des Dîmes, ont participé à l’Université d’été de Chaumont « (R)évolution numérique …coopérer2.0 » du 7 au 9 juillet 2015 Corinne Terrisse a participé à des formations : retkoop , nouveaux permanents,, journées d’études fédérales, Théa.

Aide à projet Cette année encore un budget de 10655 euros a été consacré aux aides à projets coopératifs et nous avons pu ainsi participer à plus de 30 projets.

PARTICIPATION DE L’OCCE DE L’AIN

Co-organisation du Festival du film d’animation pour la Jeunesse de Bourg (octobre), Membre d’ALTEC, Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de l’Ain, et organisateur d’Expo-sciences.

FONCTIONNEMENT ADMINISTRATIF ET STATUTAIRE DE L’ASSOCIATION :

Le Conseil d’administration s’est réuni 6 fois entre septembre 2014 et juillet 2015. L’AG départementale a eu lieu le 3 février 2015 à l’école maternelle Charles Jarrin. Plusieurs membres du CA ont participé à l’Inter-régionale le 26 novembre 2014 à St Etienne, à l’AG Financière nationale et à la Convention des élus 2015 les 30 et 31 janvier 2015 à Paris, à l’AG Nationale à Lille du 26 au 28 mai 2015, ainsi qu’à 5 réunions de l’Union Régionale OCCE Rhône-Alpes.

Le projet Retkoop a été lancé et mis en œuvre à la rentrée 2014. La comptabilité se fait en ligne ainsi que l’adhésion, l’OCCE en assure la gestion. Cela a nécessité un très gros travail au premier trimestre pour la détachée Corinne Terrisse qui prenait ses fonctions. La mise en place a été rude mais cette année nous récoltons les fruits de l’investissement car cela fonctionne d’une manière de plus en plus efficace.

PAGE SUIVANTE : synthèse des CR d’activité des coopératives, établis au 31 août 2014.

compte-rendu de l’AG de fev 2015

Deux motions ont été votées

Motion N°1 : En Conseil d’administration, nous avons validé la mesure suivante, qui est en vigueur dans les autres départements : Pour chaque coop d’école, il ne pourra y avoir qu’un maximum de 2 mandataires. Pour les coops de classe, un seul mandataire est nécessaire (exceptionnellement 2 si vous le demandez.) Cela permettra au mandataire de se sentir soutenu par un de ses collègues sans que la gestion de la coop ne soit diluée, les carnets de chèque égarés, la comptabilité faite en retard.... Motion votée à l’unanimité.

Motion N°2  : De nombreux enseignants, utilisant la coopérative uniquement pour la gestion de l’argent, changeant souvent de classe, se sont plaints de la lourdeur de la comptabilité et du bilan. Après réflexions, nous proposons donc, pour alléger la charge des collègues que les coops de classe réintègrent progressivement les coops d’école quand il en existe une, sur la base du volontariat.  Pour tenir la comptabilité de la classe, il suffira de tenir une régie d’avance qui est une gestion allégée des écritures. La coop d’école avance un montant (ex 100 euros pour la classe 1) pour une durée déterminée (un trimestre par ex ou année scolaire maximum). A l’échéance, l’enseignant rend à la coop d’école, le solde de l’argent, les factures et justificatifs collées dans un cahier. La coop d’école réintègre ce montant dans sa comptabilité.  L’argent de ces coops de classe sera versé bien sûr sur le compte de la coop d’école.  Ne sont pas concernées par cette mesure :
- les écoles où il n’y a qu’une coop d’école
- les écoles où il n’y a qu’une coop de classe
- les coops de classe où les enseignants font vivre les valeurs de l’OCCE et la pédagogie coopérative, sauf si ces collègues désirent fonctionner en régie d’avance. Motion adoptée à l’unanimité.

Documents joints

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0