Accueil du site > La pédagogie coopérative en acte > Coopérer pour apprendre > Les jeux coopératifs : des outils pour faire découvrir la coopération

Les jeux coopératifs : des outils pour faire découvrir la coopération

A l’occasion de la Semaine de la Coopération à L’Ecole qui s’est déroulée du 18 au 23 mars 2013, Stéphanie GODEFERT est intervenue dans les classes de Christelle Prévost (ancienne enseignante à l’école Jean Errard) et de Diana Ciszewski (enseignante à l’école Edmond Laguerre) afin de sensibiliser les élèves aux différentes composantes de la coopération.

D’abord à travers des jeux coopératifs de plateau tels que "La cité des fourmis", "Si on faisait la paix",mais aussi de plein air avec notamment le parachute et enfin en manipulant l’original Crayon coopératif.

Ensuite elle a conduit les élèves à élaborer eux-même un projet coopératif commun en mettant en place un conseil de coopération. Lors de plusieurs réunions, les élèves ont pu imaginer, choisir et préparer plusieurs activités coopératives à proposer aux autres élèves de leurs écoles.

Par exemple, un marché de connaissances a été organisé à l’école Jean Errard tandis que les élèves de l’école Edmond Laguerre se sont appropriés des jeux initialement compétitifs pour les rendre coopératifs (ainsi la « tomate » est devenue la « tomate-co »).

Suite à cela, comme dans tous projets coopératifs, les élèves ont pu revenir sur l’ensemble de leur projet à travers une évaluation portant à la fois sur le projet lui-même mais aussi sur la manière dont les élèves l’avaient vécu (leur place dans le groupe, comment ils se sont sentis à chaque étape de l’élaboration du projet, ce qui a "marché" mais aussi "moins bien marché", ...).

Dans l’ensemble, les élèves étaient satisfaits des activités menées, les enseignantes et Stéphanie ont pu constater une véritable implication et un vrai investissement des élèves. A travers ce projet, les élèves auront découvert la coopération et ses différentes composantes : travailler ensemble, être à l’écoute, respecter autrui, être solidaire ou bien encore s’entraider.

_Pour reprendre les propos d’un élève « coopérer était plus important que ce que je pensais ».

Documents joints

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0