Accueil du site > Bibliographie et pédagogie coopérative > Pédagogie coopérative

Pédagogie coopérative

Quelques pistes pour démarrer en pédagogie coopérative...

La joute orale Prendre la parole en classe et développer l’argumentation des élèves grâce à une situation originale de débat.

Le débat de classe Depuis 1985, l’acte de compréhension est intégré à celui de lecture. Les notions de compréhension et d’interprétation sont très complexes. Il n’y a pas de compréhension fine sans interprétation. Pour cela, le lecteur doit effectuer plusieurs mises en relation : • Mise en relation des unités du texte, de la plus petite (le mot) à la plus grande (le texte), mise en relation extérieure au lecteur • Mise en relation avec d’autres textes : réseaux intertextuels qui permettent au lecteur de mobiliser ses connaissances sur les textes déjà lus pour mieux comprendre le texte qu’il lit, mise en relation extérieure au lecteur • Mise en relation avec ce qu’est le lecteur lui-même. Lecteur est actif, il construit un nouveau message à partir du déjà-là, du texte écrit, mise en relation intérieure au lecteur.

Le quoi de neuf Un élève, chaque matin ou selon l’organisation des classes, quelques jours par semaine, apporte de la maison, un objet, une photo, une image, un livre…

Le conseil de coopérative un levier d’éducation à la citoyenneté !

Le site Petit Abécédaire de l’école vous guide pour monter le marché de connaissances. Le marché des connaissances est un lieu d’échanges de savoirs où chacun peut offrir ses connaissances à ceux qui le demandent et, dans le même temps, chercher à en acquérir de nouvelles. C’est un lieu d’apprentissage vécu coopérativement, où l’on donne et l’on reçoit. En lien avec notre projet pédagogique, ce moment riche vise à faire évoluer le rapport au savoir de nos élèves.

Les ateliers philo L’enseignant se limite à faire travailler les élèves et non à travailler

Les messages clairs Le message clair vise à orienter la discussion vers la résolution non-violente de petits différends, à désamorcer de petits conflits entre pairs, dans un esprit de responsabilité, de respect mutuel et de construction de l’autonomie. À ce titre, il apparaît comme un outil pertinent pour améliorer le climat scolaire dans le premier degré. Petit exemple en live

Les nouveaux programmes d’enseignement moral et civique mettent en avant des activités et des pratiques pédagogiques spécifiques : débat réglé, dilemme moral, conseil d’élèves, méthode de la clarification des valeurs, jeu de rôles, etc. Elles s’appuient sur des situations réelles ou fictives conduisant à traiter de questions et de dilemmes qui donnent aux élèves la possibilité de construire leur jugement moral. EMC Enseignement moral et civique

scoop-it sur l’actualité pédagogique coopérative

Documents joints

Bandeaux : Robert Touati | Hébergement: Office central de la coopération à l'école | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0