Publié : 17 septembre 2012

Education au regard : l’exemple du 7ème art. Quand l’école fait son cinéma !


Dans ce dossier, troisième volet après Théâtre [1] et Danse [2], consacré à l’éducation artistique, le cinéma tient toute sa place. De la maternelle au lycée, options et dispositifs nationaux tels Ecole & Cinéma, Collège au cinéma et Lycéens et Apprentis au cinéma connaissent un essor considérable, permettant à chacune et chacun, enfants, adolescents et adultes qui accompagnent de découvrir ou redécouvrir des œuvres cinématographiques d’une grande diversité culturelle et artistique, dans une vraie salle de cinéma. D’autres projets et parcours départementaux, voire régionaux, se multiplient aussi sous des formes différentes (cinéma itinérant, ciné-lecture, lire et écrire des images…). Zones rurales ou urbaines, le cinéma soulève des passions ! A l’école, il s’affirme comme support d’apprentissages et objet d’étude pour former l’enfant spectateur par la découverte active de l’art cinématographique. Découvrir le monde, comprendre l’autre, et soi-même, voir avec sa propre sensibilité en reliant son moi le plus intime à l’universel, c’est ce que permet la rencontre avec des œuvres cinématographiques. Les échanges qui s’ensuivent enrichissent et font grandir. Le temps de lire et le temps de produire pour développer créativité et sensibilité, tels sont aussi les enjeux de l’éducation artistique cinématographique. Ceux de l’école consistent à éduquer le regard et permettre à tous les élèves de développer leur sensibilité artistique et de s’approprier cette culture pour évoluer. Ce dossier est coréalisé avec « Les enfants de cinéma », association nouvellement présidée par Philippe Mittet à laquelle l’OCCE adresse ses vifs et chaleureux remerciements pour cette active coopération. Et maintenant « ACTION » !

Isabelle Crenn
Conseillère Pédagogique Arts Visuels,
animatrice pédagogique nationale OCCE

Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License